Le feu

Depuis longtemps que je souhaitais affiner mes habiletés à démarrer un feu avec autre chose qu'un briquet et des allumettes.

Même si avec quelques variantes on peut découvrir de nouvelles façon de faire, comme avec du baume à lèvres par exemple, je souhaitais quand même mettre de côté les allumettes et tester autre chose !

Cliquez pour visionner la vidéo

J'ai donc acheté 2 nouveaux outils; un allume-feu FireSteel 2.0 Scout de Light My Fire et un bloc de magnésium Coghlan’s.

Mon premier essai était d'utiliser 2 amadous naturels, de l'écorce de bouleau et une quenouille séchée. Le résultat fût rapide et efficace, mais sans la quenouille ma tentative a échouée. Mauvaise préparation; exposé au vent, pas assez de foin séché, bref à refaire.

Cliquez pour visionner la vidéo

Mon second test à été d'utiliser le bloc de magnésium comme amadou principal, avant d'utiliser l'écorce de bouleau pour garder la flamme vivante.

Il faut calculer quelques minutes pour produire suffisamment de rognures de magnésium, et surtout il faut réaliser cet exercice dans un environnement sans vent. Le magnésium s'envole très facilement...

Un sol dur assure une stabilité pendant le frottement du magnésium avec le couteau.

Également, il m'aurait suffit de frotter la lame de mon couteau contre la bande de silex qui longe le bloc de magnésium pour produire des étincelles, mais j'ai préféré utiliser l'allume-feu FireSteel, plus efficace.

Cliquez pour visionner la vidéo

Le bloc de magnésium fera désormais partie de mon sac à dos en permanence.

Selon mes quelques tests, voici dans l'ordre les différents outils à prioriser pour faire du feu :